La respiration et la photosynthèse

sciences_photosynthese_respiration

Comme je l’ai mentionné dans un précédent billet, j’adore enseigner les sciences. J’aime voir dans le visage de mes élèves qu’ils cherchent des réponses à leurs questions.

C’était le but de ma SAE concernant la photosynthèse. J’ai travaillé fort pour « expérimenter » la différence entre la photosynthèse la respiration.

Activité 1 : Les plantes respirent-elles?

Matériel requis :
Une plante

Étapes à suivre :

a) Nous avons mis une plante fraîchement cueillie dans l’eau.
b) Au bout de quelques heures, j’ai envoyé les élèves observés s’il y avait du changement. En fait, sur les feuilles, nous pouvions voir de petites bulles.
c) J’ai demandé aux élèves de tenter une explication provisoire à ce phénomène.

La plupart des élèves ont fait l’hypothèse suivante : la plante respire puisqu’on voit des bulles d’air sur ses feuilles.

Activité 2 : L’oxygène et le dioxyde de carbone

Je vous invite à regarder cette vidéo qui explique la théorie derrière l’expérimentation.

NB : Il serait judicieux de faire cette expérience le matin d’une journée très ensoleillée et d’en faire la conclusion en après-midi. J’y reviendrai.

Matériel requis :

3 petits contenants
2 pailles
Trousse de test de chlore et de PH Aquarius (Voir ici)
2 petites boutures fraîches provenant de la même plante

NB : Pour cette expérimentation, il faut faire accepter un certain nombre de faits aux élèves. La première est que le Ph de l’eau est différent si du dioxyde de carbone y est ajouté. La démonstration est simple à faire. Mettez de l’eau dans un contenant et ajoutez quelques gouttes de test à Ph. L’eau devrait être rosée. Soufflez dans le contenant à l’aide d’une paille durant quelques secondes. L’eau deviendra jaunâtre. Résultat : En ajoutant du dioxyde de carbone (produit de notre respiration), nous modifions le Ph de l’eau.

Étapes à suivre pour les plantes :

1. Mettre les 2 boutures dans 2 contenants séparés.
2. Recouvrir d’eau.
3. Verser quelques gouttes du test de PH (et non pas de chlore) dans chaque contenant.
4. Placer un des contenants dans un endroit très ensoleillé et l’autre dans un endroit sans lumière.
5. Vérifier en fin de journée s’il y a des changements.

Normalement, la couleur de l’eau des deux contenants devrait différer. Le contenant au soleil devrait être plus rosé et celui dans un endroit sombre plus jaunâtre.

NB : Je vous conseillais de faire l’expérience le matin puisque la plante  » au soleil  » n’est pas au soleil la nuit ! Donc les deux contenants seront identiques si vous attendez pour faire votre conclusion le lendemain matin.

sciences_photosynthese_respiration1

À ce moment, il serait nécessaire d’expliquer théoriquement la différence entre la photosynthèse et la respiration cellulaire.

Voici une petite vidéo sur le processus et son utilité : Passion céréale : La photosynthèse

Activité 3 : Créer un terrarium clos

À cette étape, les élèves réinvestissent leurs apprentissages en lien avec la respiration et la photosynthèse des plantes.

Voici quelques questions qui peuvent démontrer ou non leur compréhension :
– Si je ferme hermétiquement le pot, la plante peut-elle survivre?
– Quels sont les besoins de la plante?
– Est-ce que l’endroit où nous allons mettre nos terrariums a une importance?

Matériel requis :

  • Bocal en vitre adapté à la taille de la plante
  • Petites pierres (Système de drainage)
  • Charbon, genre briquettes de charbon en petites miettes (Évite le développement de bactéries)
  • Terre
  • Mousse de sphaigne
  • Plante

Étapes à suivre :

1. Déposer les petites pierres au fond du bocal (environ 2 cm d’épais).
2. Verser environ 1 cm d’eau.
3. Recouvrir d’une mince couche de charbon.
4. Mettre de la terre puis y insérer la plante.
5. Recouvrir les racines de la plante avec la terre.
6. Ajouter la mousse de sphaigne sur la surface de la terre.
7. Refermer le bocal.

VOILAAAAA !
Les nôtres sont en vie depuis 6 mois.