Les cartes conceptuelles

De nature, je suis une personne très organisée dans mes idées. Mon cerveau fonctionne exactement comme une carte conceptuelle. Mes idées s’organisent autour d’un concept central et les autres idées se placent ‘’naturellement’’ en réseau logique autour de lui.

J’ai compris que les gens ne fonctionnent pas tous de cette manière le jour où je me suis assise avec mon mari (TDAH) pour l’aider à faire un travail universitaire. Je pourrais résumer l’expérience par ce mot : CHAOS. Ses idées partaient dans tous les sens et n’avaient aucune cohérence. En bon français, il avait un ‘’motton ‘’ d’idées désorganisées. Depuis ce temps, chaque fois que je l’aide, je modélise ma pensée avec lui à l’aide d’une carte conceptuelle. Je fais de même avec mes élèves !

Exemple d’utilisation d’une carte conceptuelle

Comme dernière situation d’écriture de l’année, mes élèves devront se projeter 20 ans dans le futur. Ils imagineront qu’ils écrivent une lettre à leur enseignant de 6e année du temps (donc moi, hihi). Cette situation d’écriture est inspirée de celle fournie par Manon Knight.

carteconceptuelle

Leur lettre devra contenir les éléments suivants :

  • Pourquoi ils lui écrivent? (idéalement, de manière plus originale que : ma prof me l’a demandé!)

  • Énoncer quelques souvenirs de 6e année
  • Donner des nouvelles de leur vie adulte
  • Études
  • Famille
  • Travail
  • Voyage
  • Etc.
  • Conclure la lettre

J’ai bien hâte de les lire !

À plus,
Mme Bout de chou