Sciences : de graine à plante

Bien que le printemps semble s’éterniser, il n’en reste pas moins que la venue de la verdure fait du bien ! J’ai décidé d’aborder ce thème avec mes élèves en science. Plusieurs élèves n’ont jamais vraiment réfléchi au cheminement qui mène de la graine à la plante.

Plante
Constat général : Aucun élève n’a été en mesure de mettre des mots sur l’apparition de la pousse verte. Mais d’où vient cette tige ?

Voici les étapes que nous avons suivies pour réaliser notre expérience :

1. Trempage des graines

Sciences primaire

Nous avons tous fait tremper les graines environ 2 jours. Il est important de changer l’eau le matin du deuxième jour pour éviter qu’elle ne devienne poisseuse.

2. Germination

Nous avons déposé nos graines dans des verres à shooter (oui, je sais ! haha) transparents. Ainsi, nous pourrions surveiller tout changement. Nous avons humecté du coton à fromage de manière à ce qu’il soit bien imbibé. Les élèves ont déposé les cotons sur les graines en s’assurant que leur graine était toujours visible.


Chaque jour, les élèves arrosaient leur petit verre avec un « pouitch-pouitch » d’eau afin que le coton reste humide.


3. La découverte

Trois jours plus tard, nous avons sorti les graines des verres. Les élèves ont pu constater que leur graine avait bien changé ! La graine était maintenant ouverte et certaines présentaient même des racines impressionnantes.


4. Mise à la terre

Nous avons poursuivi notre expérimentation en mettant les graines en terre. En prenant bien soin de ne pas endommager les racines, nous avons déposé les graines sur un lit de terre de manière à ce que les graines demeurent visibles même une fois recouvertes.


5. Mise en commun

Lorsque la plupart des plantes ont été suffisamment grandes, nous les avons mises en commun dans un gros pot.


NB : Quelques graines n’ont jamais germé. Il est important de prévoir des graines en extra pour chaque étape. Autrement, vos élèves seront très tristes !

Au plaisir,

Mme Bout de chou

Expérience : la masse volumique

Dans la progression des apprentissages, on retrouve au 3e cycle le concept « Expliquer la flottabilité d’une substance sur une autre par leur masse volumique (densité) respective ».

Je crois fermement que l’enseignement des sciences est indissociable de la manipulation, de l’observation et de l’expérimentation. Autrement, les apprentissages ne sont pas signifiants pour les élèves. J’ai donc cherché une manière d’introduire le concept de masse volumique par une expérience.

Lire la suite

La respiration et la photosynthèse

sciences_photosynthese_respiration

Comme je l’ai mentionné dans un précédent billet, j’adore enseigner les sciences. J’aime voir dans le visage de mes élèves qu’ils cherchent des réponses à leurs questions.

C’était le but de ma SAE concernant la photosynthèse. J’ai travaillé fort pour « expérimenter » la différence entre la photosynthèse la respiration.

Lire la suite

Situations d’apprentissage pour nos sciences !

L’enseignement des sciences donne de l’urticaire à plusieurs enseignants ! C’est loin d’être mon cas. J’adore voir mes élèves expérimenter, se poser des questions et chercher des réponses. En réalité, c’est précisément ce que je cherche à leur faire retirer comme apprentissage : posez-vous des questions !

Cette année, j’ai découvert PREST. Il s’agit d’une ressource qui compte plus de 30 situations d’apprentissage et d’évaluation plus que complètes. Bien qu’elle soit payante, plusieurs commissions scolaires possèdent des comptes qui les rendent accessibles aux enseignants du Québec.

Lire la suite
© 2017 Planificateur Bout de chou - Planificateurs pour les enseignants du primaire